Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ame erre

Pavane

Pavane

On peut se sortir de tout Laisser les notes percer des trous (Je sais je me répète) Ce soir, la tête dans le micro ondes Je fermerai les yeux très fort Parce que je sais ce que dois faire.

Lire la suite

L'âge de raison

A sept ans on ne ment pas On invente A sept ans la mort n'existe pas On a juste peur de s'endormir seul A sept ans on ne rêve pas On essaye de comprendre A sept ans on n'est pas humble On ne sait rien A sept ans on n'a pas de pitié On écrase les araignées...

Lire la suite

Tu le sais bien

Et parfois on lâche d'une main Ce qu'on tenait si fort de l'autre Ce qu'on aimait parait alors si loin si petit si fragile On s'en éloigne doucement Sans s'en rendre compte Comme le bateau du quai Pendant qu'on agite négligemment son mouchoir Parfois...

Lire la suite

Ecrit dans l'eau

Il t'a donné sa vie comme on donne un livre Déchiffre, interprète, accroche-toi jusqu'à la fin Elle t'a donné sa peau comme manteau Râcle, caresse, déchire ce désir de félin Aussi peu de parchemin qu'un agneau Fin velouté te crochetant des gants Elle...

Lire la suite

Etranger

O toi étrange étranger qui vient t'enterrer ici O toi étrange qui dérange Tu as raison de nos mauvaises raisons De nos faux principes De nos vieux rêves embourgeoisés O toi étrange étranger Qui vient de loin rappeler les possibles Les principes démocratiques...

Lire la suite

le mal qu'ils lui font

Ils ne savent pas le mal qu'ils lui font Ils ne pensent qu'à leur ventre qu'à leur taille Qu'à leur miroir miroir dis-moi Tu sais toi combien le chagrin lamine Tu sais toi qui entend de si loin de si près Ils ne savent pas Mais ce n'est pas une excuse...

Lire la suite

Couler

S'enfoncer, s'enfoncer doucement dans cette moiteur ce ralenti cette horreur Peser chacun de ces mots si lourds à envoyer si lourds à extirper Tant à dire tant à faire tant à oublier sans jamais y parvenir Tant à renoncer tant à retourner tant à rendre...

Lire la suite

les noeuds

Si nos esprits comme nos corps S'emboitaient sans effort. S'il suffisait d'ouvrir les bras Si les mots ne claquaient pas Comme des coups de revolver Si nos pas se mettaient toujours au bon endroit Comme s'enroulent les draps Mais parfois tout se fait...

Lire la suite

Après la fête

Après la fête

On a rangé les chaises autour du kiosque Les danseurs ont replié leurs bras Sous la voûte céleste de ce coin du monde La piste s'est vidée comme un nid abandonné Les femmes sont parties retirer leurs bas les hommes déposent leur chapeau Certains chantent...

Lire la suite

Pressentiments

J'ai connu un temps où tout était plus grand Tout était plus beau Où je te croyais plus fort Tu creusais alors des trous plus profonds On se cachait dedans A l'abri J'ai connu un temps où tout était plus haut plus chaud Où tu me tenais contre ta peau...

Lire la suite

1 2 3 > >>